Grâce

Publié le par littlemousea

Ecoute là, la grâce d’un délicat soupçon d’amour, c'est comme une dentellière de la musique…
son jeu emporte ton esprit au couvant rattraper les années de farce. Elle danse, pieds nus, elle fascine, et elle danse ses drapés au vent. Aérienne, tu sais… elle semble intouchable… Elle parcourt le monde en apprend les langues par milliers, elle parle droit au cœur, elle traduit les maux en arpèges et égraine les démons de sa fine persuasion. L’harmonie est possible dit-elle, l’harmonie nous devine sait elle.
Il paraît que c'est vrai, je crois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article